Réduisez votre facture d’impôt : les trois D de la fiscalité

Billet
Simon Houle

Simon Houle

Date de la dernière mise à jour :
24
May
2017
Date de la dernière mise à jour :
May 24, 2017

Le temps des impôts est maintenant terminé. Comme plusieurs québécois, vous avez peut-être été surpris par votre facture d’impôt et avez résolu de mettre en place une stratégie pour en payer moins dans le futur.

Une bonne planification fiscale permet d’éviter d’en donner trop au gouvernement année après année et d’en garder plus dans vos poches pour vous aider à atteindre l’indépendance financière plus rapidement. Cette planification passe entre autres par les trois D de la fiscalité : Déduire, Diviser et Différer.

Déduire

Une déduction permet de réduire votre revenu imposable du même montant et ainsi aller chercher une réduction de l’impôt équivalente au taux marginal. Plus votre revenu imposable est élevé et plus cette stratégie est avantageuse car la déduction se fait à un taux marginal plus élevé. Voici quelques exemples de déductions :

  • Contributions à un REER;
  • Contributions à un fonds de pension;
  • Intérêt d’un prêt relié à un investissement;
  • Frais de déménagement;
  • Dépenses liées à un emploi;
  • Honoraires professionnels;
  • Frais de garde d’enfant.

Diviser (fractionnement de revenu)

Diviser l’impôt - plus souvent appelé fractionnement de revenu – consiste à partager le revenu du ménage parmi plus d’un membre pour baisser la facture fiscale. Par exemple, un couple où chacun des conjoints a un revenu imposable de 50 000$ paiera 8 500$ moins d’impôt qu’un couple ou un conjoint a un revenu imposable de 100 000$ et l’autre de 0$. Parmi les stratégies de fractionnement de revenu :

  • Contribuer à un REER conjoint;
  • Diviser les prestations de RRQ entre les conjoints;
  • Fractionner le revenu de pension entre conjoints;
  • Contribuer à un REEE;
  • Verser un salaire raisonnable à des membres de la famille (à l’aide d’une entreprise);
  • Fractionner le revenu de régime enregistré, tel le FERR et le FRV;
  • Utiliser une fiducie familiale;
  • Fractionner le revenu pour une famille avec enfants mineurs.

Différer

Dans la mesure du possible il faut différer l’impôt. Ainsi, on peut générer des rendements sur le montant d’impôt différé plutôt que l’envoyer immédiatement au gouvernement. En reportant l’impôt sur une longue période – par exemple, en utilisant les fonds négociés en bourse dans votre portefeuille de placement – l’augmentation du rendement après impôt peut être considérable. Outre l’utilisation de fonds négociés en bourse, les stratégies de report d’impôt les plus communes sont l’utilisation du REER, du REEE, du CELI et du fonds de pension.

Planification

Même s’il est parfois difficile de se garder à jour au niveau de la fiscalité, étant donné les changements possibles avec chaque nouveau budget, les trois D de la fiscalité vont demeurer la base d’une bonne planification fiscale. Il est important de les maîtriser ou sinon de faire confiance à un professionnel qui pourra vous épauler.